Sur l’auteur

Jean Martinez
Pseudonyme : Jean Gennaro
58 ans
Auteur – Rédacteur web – Correcteur
Biographe – animateur d’ateliers d’écriture
Créateur de spectacles poétiques
Membre co-fondateur des Mots Migrateurs     

Auteur, poète et nouvelliste, je suis passionné par la chose écrite et amoureux du beau style. J’ai publié à compte d’éditeur plusieurs ouvrages, notamment en littérature Jeunesse.

L’une de mes premières expériences est l’écriture d’une dramatique radiophonique, La Place du Mort, diffusée sur France-Culture en 1986, mise en onde par la réalisatrice Arlette Dave, avec Tsilla Chelton dans le rôle principal.
Rédacteur de fictions inspirées de l’actualité pour le Vivre en Val d’Oise, je me suis appuyé sur mon expérience journalistique au Courrier des Yvelines pour composer ma série des Chevaliers de la Rue ( Epigones/Gallimard ) et un polar jeunesse, Du sang sur les nains ( Castor poche Flammarion ), qui servira de scénario pour un film, Haut les Nains !
Casterman Junior a publié mon roman historique breton sur la vie de l’Abbé Fouré, Le Dernier des Rothéneuf, illustré par Daniel Maja.

J’ai poursuivi une carrière de postier de 1980 à 2016, avec une grande parenthèse journalistique. De 1992 à 1995, après une formation de 9 mois au métier de rédacteur-typographe-opérateur PAO, au C.F.D. ( Centre de Formation et de Documentation ) de Paris, j’ai travaillé comme Secrétaire de rédaction, monteur en pages et responsable des pages Loisirs au Courrier des Yvelines, hebdo régional. Détenteur d’une carte de presse, j’ai réalisé des dizaines d’interviews de personnalités du monde artistique.

Après mon incursion dans la littérature jeunesse, j’ai composé des fictions basées sur des faits divers pour la revue Vivre en Val d’Oise et reçu le 1er Prix de la Nouvelle de la ville de Courdimanche. Trois ouvrages de poésie ont été publiés : le Passager des Miroirs aux Editions des Silves, Pénichienne de Vie aux Editions du Valhermeil, ouvrage sur les mariniers de Conflans illustré par des photos en noir et blanc de Béhi, et Les Tangonautes aux Editions du Banc d’Arguin, recueil de poèmes-tangos illustré par des oeuvres de Liliana Rago, grande plasticienne Argentine du Tango. Un de mes poèmes, Quand Simone et Jeannot dansent le Tango, a été diffusé en cartes postales ( 35 000 exemplaires ) par la Fondation la Poste en 2009.

En 2010, j’ai créé le concept de La Croisière des Muses, promenades poétiques en bateau-mouche à Andrésy, autre ville batelière de Seine.
En 2012, j’ai été poète en résidence à la bibliothèque Blaise Cendrars de Pontoise, animant six rencontres poétiques ponctuées par des récitals en musique. J’y ai créé Les Tangonautes, spectacle poétique et musical autour du Tango.

Dans mon expérience de facteur j’ai puisé la matière d’un recueil de nouvelles inspiré d’anecdotes de tournée, Des Nouvelles du Facteur (publié par HB Editions). Flâneur des berges de Seine à Conflans et Andrésy, je me passionne pour l’univers des mariniers, auquel je consacre un recueil de poésies fluviales, Pénichienne de Vie, illustré par les photos en noir de blanc de péniches de Béhi ( publié aux Editions du Valhermeil ).

Toujours en prise directe avec la réalité urbaine, touché par les émeutes de banlieue de 2005, j’écris avec la journaliste Paula Gonçalves Où es-tu mon pays ?, pièce sur la question de l’identité pour les enfants de migrants. Grâce au soutien de l’association d’écrivains Mots Migrateurs, et particulièrement celui de son Président Philippe Raimbault, cette pièce mise en scène par Jean Bonnet du Théâtre en Stock fera l’objet de six représentations sur l’agglomération de Cergy-Pontoise.
Avec Olivier Campos, poète slameur, je fonde l’Ecole du Dire de Cergy en vue de former des auteurs à la lecture de leurs propres textes.

Aujourd’hui, j’ai cessé mon activité postale pour me consacrer pleinement à l’écriture et à mon œuvre, et me reconvertir dans la rédaction web et la correction/rewriting. Très attaché à la transmission de la mémoire, j’ai aussi le projet d’écrire des récits de vie, seul ou en ateliers.

Investi dans des activités de développement personnel, notamment dans la danse libre, j’organise des lectures publiques et des spectacles poétiques. Je propose actuellement un duo scénique et poétique voix-langue des signes avec Maylis Balyan, sourde, professeur de langue des signes et auteure.