Spectacles poétiques

Un spectacle poétique avec la langue des signes

Parfois, le handicap peut être une chance. Vous trouvez que j’exagère ? Maylis, auteure et comédienne sourde, vous expliquera que cet état permet de voir la vie sous un autre angle, de sortir des sentiers battus et d’avoir un point de vue original sur les choses.

Elle et moi avons créé un duo langue des signes-voix décapant, drôle et poétique : L’élan des mains qui chantent. Ce spectacle court, léger, déjà joué en bibliothèques et MJC, est adaptable aux petites structures éducatives désireuses d’offrir un autre regard sur la LSF.

Un duo comico-poétique pour sourds et entendants

Réduire la LSF à une langue utilitaire utilisée par des handicapés, les sourds, pour qu’ils se comprennent entre eux, serait nier la poésie très imagée de cette langue. C’est celle-ci que nous avons à cœur de mettre en valeur dans ce spectacle où les mots dits d’un entendant croisent les gestes et expressions faciales d’une sourde. Deux formes de poésie, celle de la langue et celle du geste s’entremêlent pour offrir au public des émotions inédites. Ce spectacle qui s’inspire visuellement du théâtre de rue s’adresse aussi bien aux sourds qu’aux entendants, à qui il espère donner l’envie d’apprendre la LSF. Il peut être suivi d’un débat.

Duo voix et Langue des Signes Française sur des poèmes connus ou inédits, une fable détournée et une parodie de conte. Avec Maylis Balyan (LSF) et Jean Gennaro (voix). Durée prévue : 1 heure.

Argument et moyens :
Le thème central de ce spectacle est la Liberté, symbolisée par l’Oiseau, dont les mains de Maylis sont les ailes. Le décor est très simple : un paravent en bois tendu d’un tissu noir et deux chaises. La scénographie s’inspire du théâtre de rue. Il y a des objets de bric-à-brac dans une valise, il y a de la musique à certains moments, mais très peu, par respect pour le public sourd.

Budget :

500 € TTC ( + frais de déplacement et de bouche ) : 150 € pour chacun des deux intervenants, 100 € pour la régie son et éclairages, et 100 € pour les frais de fonctionnement, de communication et de transport.

Déroulé du spectacle :

  1.  Quand j’étais mouette ( Jean Gennaro )
  2.  L’Albatros ( Charles Baudelaire )
  3.  Préambule ( Jean Gennaro, à la manière de Raymond Devos )
  4.  Pour faire le portrait d’un oiseau ( d’après Jacques Prévert )
  5.  Le Corbeau et le Renard ( La Fontaine, version argotique )
  6.  Le Petit Chaperon Sourd ( conte parodié )
  7.  Pour la fin du conte, musique de « Voulez-vous danser grand-mère ? »
  8.  Le Clown ( Maylis Balyan )
  9.  En conclusion : Hand in the cap

Contacts  :

Comédien Voix : Jean Gennaro, écrivain-lecteur, concepteur du projet
06 22 44 44 84 gennarojean95@gmail.com

Comédienne Langue des Signes Français : Maylis Balyan, sourde, professeur de LSF, co-auteure.
06 68 01 99 58   contact.sign95@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *